Vanaja BRAIBANT

Atelier n° 22

Arts graphiques, Volumes

  • V.Braibant- Nasse

    V.braibant- Nasse

  • V.Braibant-Des mains pour pleurer 80-25-25cm

    V.braibant-des Mains Pour Pleurer 80-2...

  • V. Braibant-Nid ds les joncs 40-20-20cm

    V. Braibant-nid Ds Les Joncs 40-20-20c...

  • V.Braibant-Ange poeme-60-30-30cm

    V.braibant-ange Poeme-60-30-30cm...

  • V.Braibant-Compassion-40-20-30cm

    V.braibant-compassion-40-20-30cm...

Démarche artistique :

Originaire de Pondichéry (Inde), j’ai grandis dans une famille adoptive belge et étudié à Liège et à Gembloux. A la fin de mes études d’Architecte Paysagiste (1993), je poursuis mes recherches sur « l’art et la nature » grâce à un D.E.A à Paris. Ce n’est qu’en 2000 que le projet « Jardin d’artiste » proposé par le Parc Naturel de Lorraine me permet d’expérimenter en partie mes aspirations artistiques face à la nature. Auparavant, c’est-à-dire dès 1996, je découvre les immenses possibilités plastiques du fil de fer par une commande particulière pour un aménagement privé.
Ma formation d’Architecte Paysagiste laisse transparaître l’univers végétal, c’est même de lui que sort le fil : d’une plante volubile, en imite les contorsions pour se structurer ou se disperser. C’est ainsi que, grâce à cette plasticité étonnante, je n’ai eu de cesse d’exprimer les méandres de la vie.
De ce matériau étonnant : je le plie, le déforme, le déplace, le coupe, le noue, l’entrelace, le contorsionne, le tisse… Le fil de fer est donc travaillé pour lui-même. Il joue avec la lumière, ou se joue d’elle, jeux d’ombre et légèreté aérienne, le fil métallique donne des effets de transparences, de calligraphie sombre ou incandescente. Ainsi déformé par le mouvement des mains, il dessine, écrit, raconte, évoque pour nous laisser appréhender cette présence infinie vivant dans l’espace creux entre deux fils.

X
- Entrez votre position -
- or -