Nirman Mireille

Atelier n° 21

Volumes

  • Pastilles3-DSCN1792 (2)

    Pastilles3-dscn1792 (2)

  • Pastilles2_DSCN1790

    Pastilles2 Dscn1790

  • Pastilles2_DSCN1790

    Pastilles2 Dscn1790

Démarche artistique :

Je suis arrivée à la terre il y a plus de trente ans, toutefois elle existait dans ma vie bien avant. Enfant, je l’ai beaucoup caressée.
Plus tard je l’ai cultivée avec passion dans mon jardin, à ce jour je n’ai pas cessé d’ailleurs….avant de la prendre vraiment dans mes mains.
Il me semble que j’ai toujours plongé mes doigts en terre…..Enfin, c’est aussi une très longue histoire de racines, à (re)trouver…
Après une formation en atelier pour amateurs, j’ai suivi des stages auprès de céramistes renommés : David Roberts, Anne Bulliot, Marie-Laure Gobat- Bouchat, Thérèse Lebrun , Nathalie Domingo, Jean-François Delorme…. J’ai également animé des ateliers céramiques pendant plus de 10 ans .
J’expose régulièrement dans des salons collectifs.
J’ai longtemps développé mes recherches vers la technique du Raku nu, puis j’ai privilégié les terres polies et enfumées . Actuellement je m’intéresse surtout aux mouvements que la terre peut suggérer.
Je ne tourne pas mes pièces. En les façonnant entièrement de mes mains, j’ai le sentiment d’être plus encore avec la Terre. L’illusion de la perfection n’étant pas à mes yeux une priorité, je m’essaie seulement à rendre vivant l’objet que j’ai rêvé. J’aime sentir la matière vivre, évoluer et décider de son chemin. La terre n’est pas un matériau inerte, elle vit sous les doigts qui tentent de la diriger et de lui donner un mouvement. Ce travail transmet aux mains et au regard la perpétuelle et difficile recherche de l’équilibre, et qui rappelle celle du funambule. Il donne à comprendre l’âme de la Terre, et laisse s’exprimer le potentiel créatif et la liberté de qui veut bien s’y livrer tout entier-mais il requiert aussi de la constance et un engagement vrai.
Je privilégie la recherche de formes souvent imaginaires dont je ne me lasse pas de décliner les contours, les inclinaisons, les lignes ou encore les courbes.
C’est ainsi que j’espère conjuguer tout ce que m’inspire la Terre, et ce qui me lie à elle.

X
- Entrez votre position -
- or -